*

La série n'est pas diffusée présentement

Épisode : Éros et Thanatos

Danse

Akaji Maro

Explorez

Biographie

Danseur, chorégraphe et acteur, Akaji Maro est né au Japon en 1943. Inspiré par le dadaïsme et l’absurde, il explore le théâtre d’avant-garde et fonde, en 1964, la troupe Jyokyo Gekijo en compagnie de Jûrô Kara. Puis, en 1966, il étudie le butô auprès du maître Tatsumi Hijikata.

Considéré comme l’un des pionniers du butô, Akaji Maro fonde Dairakudakan en 1972, qui fusionne le jeu théâtral et la danse dans une approche contemporaine, née en réaction aux arts vivants traditionnels japonais. La compagnie joue un rôle important dans la diffusion du butô en Occident, où Akaji Maro présente pour une première fois, en 1982, son œuvre Kaiin no Uma au Festival d’Avignon. Depuis, la compagnie a donné de nombreux spectacles au Japon et à l’étranger.

Le butô, que l’on qualifie aussi de « danse des ténèbres », accorde une grande importance aux manifestations du corps, dont il ritualise les gestes. Son approche de la discipline se fonde sur son enseignement du Tempu-Tenshiki, qui signifie « naître au monde est, en soi, un grand talent ». Les créations d’Akaji Maro sont subversives, à la fois baroques et sublimes, presque carnavalesques, évoquant des sujets marginaux, tragiques ou transgressifs.

Depuis sa fondation, la compagnie Dairakudakan a reçu de nombreux prix et jouit d’une reconnaissance internationale. En parallèle, Akaji Maro poursuit aussi sa carrière d’acteur et a joué dans de nombreux films, dont Kill Bill I et II.

L'érotisme, c'est...

« Tout peut être perçu comme érotique, je peux tout percevoir ainsi. À partir de là, lorsque j’exprime cet érotisme, eh bien, j’y ajoute un peu d’épices de mon cru. Que devrais-je dire? Comment devrais-je le faire? Je pense ainsi à comment exprimer ce que j’ai à dire. Donc, il y a l’érotisme, puis aussi la mort. »

En effet, qu’est-ce que le butô? Je ne le sais pas moi-même. Il s’agit de danser avec le regard d’un enfant. Il s’agit de saisir quelque chose là où il n’y a rien. Je ne sais trop quoi répondre. C’est ça, le butô. Ce qu’on ne sait pas.

Oeuvres

Voici une sélection des œuvres de l’artiste. Cliquez sur une image pour la voir en mode plein écran.

Les humains me semblent incompréhensibles. Les animaux m’apparaissent plus faciles à cerner. Un lion est un lion. Une girafe est une girafe. Chacun est ce qu’il est. Les humains sont ce que je comprends le moins.

Quelle œuvre d’art appréciez-vous le plus ?

L.H.O.O.Q, de Marcel Duchamp (1919)

Quel est votre artiste préféré ?

Marcel Duchamp

Si vous n’étiez pas artiste, vous seriez...

Un voleur notoire.

Qu’est-ce que vous détestez par-dessus tout ?

Un pratiquant fou.

Avec qui aimeriez-vous prendre un verre ?

Des amis.

J’ai des jours sombres et des jours plus clairs. Mon intérêt pour l’érotisme est aussi très prononcé. En vieillissant, mon érotisme change aussi. Ce que je trouve érotique se transforme complètement. Les êtres humains sont des bêtes à plusieurs visages. C’est exactement ce que je trouve intéressant chez les humains.

Lieu de tournage

Tokyo / Japon

Rencontre avec l'artiste le 29 mars

Plutôt qu’un message bien précis, j’aime que les gens se questionnent sur mes œuvres, qu’ils imaginent leur propre monde.

Inspirations

  • Quel artiste vous a le plus influencé et pourquoi ?

    Tatsumi Hijikata, parce qu’il a été un pionnier de ce nouveau champ disciplinaire qu'est l'art corporel.

Voir d'autres carnets d'artistes

UNE EXPÉRIENCE SENSORIELLE À EXPLORER DU BOUT DES DOIGTS