La série n'est pas diffusée présentement

Épisode : Ode à la beauté

Peinture

Yuji Moriguchi

Explorez

Biographie

Yuji Moriguchi est un peintre japonais né en 1971, à Tokushima. Il termine ses études au département de design de la faculté des arts visuels de la Kyoto Seika University en 1994, avec en poche une majeure en manga. À l’époque, il choisit cette discipline parce qu’il croit trop difficile d’être accepté dans le programme des arts occidentaux ou celui des arts japonais.

Au fil des ans, Yuji Moriguchi se découvre un grand intérêt pour l’ukiyo-e, un mouvement artistique traditionnel japonais duquel est issue la célèbre estampe d’Hokusai, Le rêve de la femme du pêcheur, où femme et pieuvres se lient dans un érotisme tentaculaire. Tout ceci marque Yuji Moriguchi et nourrit la signature visuelle, laquelle combine l’iconographie traditionnelle à son penchant pour les images contemporaines des mangas.

La peinture érotique de Yuji Moriguchi flirte avec le fantastique et met en scène la rencontre sexuelle entre jeunes filles et figures du monde marin. De plus en plus populaire, son œuvre attire les clients qui lui font des commandes et vont même jusqu’à lui suggérer des thèmes à traiter. En outre, l’artiste écrit des mangas sous le pseudonyme de Namida Zudon.

L'érotisme, c'est...

« Je crois que c'est la progression vers l'érotisme qui est intéressante. Le mieux est d'avoir une partie à imaginer, que la réponse ne soit pas toute donnée…»

L'érotisme japonais, le genre noir et ces fantasmes qu'on ne peut montrer, c'est ce que je trouve intéressant.

Oeuvres

Voici une sélection des œuvres de l’artiste. Cliquez sur une image pour la voir en mode plein écran.

Je n'ai pas une intention claire de faire de l'art érotique. Je crois qu'une touche d'érotisme ajoute un charme considérable et je porte attention à ça, ou plutôt, ça s'intègre naturellement dans mon travail.

Quelle œuvre d’art appréciez-vous le plus ?

De vieux édifices japonais, et leur ameublement.

Quel est votre artiste préféré ?

Oui Katsushika (la fille d'Hokusai)

Si vous n’étiez pas artiste, vous seriez...

Un menuisier oeuvrant dans un temple.

Qu’est-ce que vous détestez par-dessus tout ?

Mettre des chaussettes.

Avec qui aimeriez-vous prendre un verre ?

Mon grand-père paternel, que je n'ai jamais connu.

Je m'intéresse à la romance qui suggère l'érotisme. Je crois que si on est explicite, on perd l'érotisme. J'aime suggérer un sentiment d'interdit, qu'on voit quelque chose qu'on ne devrait peut-être pas voir.

Lieu de tournage

Tokyo / Japon

Rencontre avec l'artiste le 30 mars

Les mangas, ceux que je lisais ou ceux que je dessinais, font partie de ma vie depuis mon enfance.

Inspirations

  • Quel artiste vous a le plus influencé et pourquoi ?

    Toshio Saeki, Tadanori Yoko, Yoshiharu Tsuge, Nobuyoshi Araki, Minetaro Mochizuki, Hokusai Katushika, Kuniyoshi Utagawa, Kyousai Kawanabe, Yoshitoshi Tsukioka, Jakuchu Ito, Shōhaku Soga... Difficile pour moi de dire lequel est le plus grand.

Voir d'autres carnets d'artistes

UNE EXPÉRIENCE SENSORIELLE À EXPLORER DU BOUT DES DOIGTS