*

La série n'est pas diffusée présentement

Épisode : Ode à la beauté

Art numérique

Desirée Glanville

Explorez

Biographie

Desirée Glanville est une illustratrice et une artiste numérique née en 1964, dans une ville située au cœur des Pays-Bas. Toute jeune, elle s’initie à la peinture et au dessin, puis développe un intérêt pour la photographie.

Début vingtaine, elle dessine des menus et des enseignes pour des commerces locaux, avant de suivre un cours comme infirmière psychiatrique et de pratiquer en milieu hospitalier. Lorsqu’elle découvre l’immense impact qu’a l’environnement immédiat sur le bien-être des gens, elle s’inscrit au Kuski Institute of Northern Europe et y suit un cours de Feng-Shui, pour ensuite travailler comme consultante en design d’intérieur dans des résidences privées et des espaces publics. Parallèlement, elle poursuit sa pratique artistique.

Motivée par le désir d’améliorer la qualité de vie de ses clients, Desirée Glanville se met à produire des dessins et des photographies numériques inspirées des préceptes du Feng-Shui. En 2006, elle fonde une compagnie d’art numérique avec Alexander Glanville. Une chose en entraînant une autre, elle découvre ensuite l’art fractal, qui l’interpelle tout particulièrement et ouvre la porte à la production de sa série érotique.

Depuis toujours intéressée par le cerveau humain, Desirée Glanville retrouve dans l’art fractal, et la structure géométrique intrinsèque qui l’articule, une possibilité d’honorer la beauté de la sexualité féminine par le biais de la suggestion, hors de tout jugement moral et d’images préconçues.

L'érotisme, c'est...

« Une invitation à rêver éveillée. Je crois que l’art érotique est une échappatoire. J’aime la suggestion, donc je n’aime pas la pornographie. J’aime fantasmer, j’aime explorer d’autres univers avec mon cerveau. Et l’art érotique permet ça. »

Je crois que je suis née artiste. J’ai toujours eu un penchant pour les couleurs, les formes, les tissus et les textures. D’aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours dessiné.

Oeuvres

Voici une sélection des œuvres de l’artiste. Cliquez sur une image pour la voir en mode plein écran.

Dans bien des cas, la pornographie fait sentir les femmes insignifiantes. Moi, je voulais créer quelque chose qui les fasse se sentir bien.

Quelle œuvre d’art appréciez-vous le plus ?

S’il faut n’en choisir qu’une seule, ce serait La naissance de Vénus, de Botticelli. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé cette peinture.

Quels sont vos artistes préférés ?

Escher, évidemment, Leonardo da Vinci, Botticelli, Rembrandt, Vermeer, Edward Collier, Waterhouse, Hieronymus Bosch, et plusieurs autres...

Si vous n’étiez pas artiste, vous seriez...

Chanteuse ou scientifique... ou les deux!

Qu’est-ce que vous détestez par-dessus tout ?

L'hypocrisie

Avec qui aimeriez-vous prendre un verre ?

Jésus. J'aimerais bien avoir savoir ce qu'il pense de tous ces crimes commis en son nom. Ceci dit, Jack Nicholson serait aussi une bonne alternative!

Quand les premières fractales sont sorties, Timothy Leary les a appelées le nouveau LSD, parce qu’il disait que c’était exactement ce qu’on voyait quand on utilisait ces drogues. Je crois que toutes ces choses que l’on fait, le yoga, la méditation, les psychotropes, sont des moyens d’étendre nos sens pour pouvoir voir au-delà de nos réalités ordinaires.

Lieu de tournage

Alkmaar / Pays-Bas

Rencontre avec l'artiste le 30 avril

Je préfère le noir et blanc. Je trouve que c’est plus suggestif que la couleur. Et ça rend les images plus voilées, moins explicites. De façon générale, je crois aussi que le noir et blanc a plus d’impact, que c’est une palette plus érotique.

Inspirations

  • Quel artiste vous a le plus influencée et pourquoi ?

    Plusieurs artistes m’ont influencée… Il y a tellement d’oeuvres magnifiques desquelles s’inspirer. Mais M.C. Escher est probablement qui a eu et a encore le plus d’impact sur moi. Son oeuvre est absolument hallucinante.

Voir d'autres carnets d'artistes

UNE EXPÉRIENCE SENSORIELLE À EXPLORER DU BOUT DES DOIGTS